Impressionnant siège ancestral des margraves de Bade

Château de Hohenbaden

Château de Hohenbaden, voûte;  l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl
Impressionnant siège ancestral des margraves de Bade

Château de Hohenbaden

Les ruines de château de Hohenbaden (Altes Schloss Hohenbaden) constituent l’un des plus grands complexes résidentiels du XIVe siècle et offrent une vue impressionnante sur la plaine du Rhin, le lac de Constance et les Vosges.

Entourée d’une forêt dense et majestueuse se dresse au-dessus de Baden-Baden l’une des plus anciennes possessions des margraves de Baden : le château de Hohenbaden. Son histoire remonte jusqu’au XIIe siècle.

Château de Hohenbaden;  l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Le château de Hohenbaden est situé au-dessus de la ville de Baden-Baden, au cœur d’une épaisse forêt.

Berceau des margraves de Bade

Ces puissants remparts témoignent, aujourd’hui encore, de l’importance de la dynastie des margraves de Bade. Après la construction par Hermann II von Baden (vers 1074-1130) et ses fils du château supérieur, partie la plus ancienne du complexe, l’imposant bâtiment de Bernhard a été érigé au XIVe siècle. C’était le centre de la partie basse de la forteresse gothique.

Château de Hohenbaden;  l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Depuis le château, on profite d’une vue imprenable sur Baden-Baden.

Ce bâtiment tire son nom du constructeur du château inférieur Bernhard Ier (1372 - 1431). Il s’agissait d’un des plus grands châteaux résidentiels de l’époque. Sa monumentalité est particulièrement frappante lorsqu’on regarde vers l’intérieur depuis les murs imposants. Le bâtiment abritait sur différents niveaux plusieurs salons, des pressoirs, des chambres froides et une salle des chevaliers chauffée par des cheminées. Quand le vent souffle, la harpe éolienne de 4,10 m se fait entendre. Selon son bâtisseur, c’est la plus grande d’Europe.

Château de Hohenbaden, La harpe éolienne;  l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

La harpe éolienne de le bâtiment de Bernhard, chantant dans le vent, est l’une des attractions de l’ancien château.

De l’insignifiance politique à la destination touristique

Bien que l’ancien château ait été agrandi au milieu du XVe siècle par le bâtiment de Jakob, les margraves ont déplacé en 1479 leur résidence dans le nouveau palais, plus bas dans la vallée. Après un incendie à la fin du XVIe siècle, le complexe est tombé en ruines. Ce n’est qu’au début du XIXe siècle, grâce au tourisme thermal, que les habitants et les visiteurs de Baden-Baden, mondialement connue, furent à nouveau séduits par les lieux. Depuis, les murs impressionnants, les salles monumentales et la magnifique vue depuis la rotonde sont une invitation à visiter ces vestiges.

De multiples plates-formes et escaliers font apparaître l’environnement naturel sous des perspectives toujours nouvelles. Une promenade dans la réserve naturelle de Battert conclut idéalement la visite. Un lieu admirable qui combine monumentalité architecturale, une expérience onirique de la nature et plusieurs siècles d’histoire.

Château de Hohenbaden;  l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Le bâtiment de Bernhard est l'un des plus grands ensembles résidentiels de son époque.